La mode était autrefois lente , locale et chère avant l' essor de la fast fashion au cours des 20 dernières années. Mais les vêtements duraient beaucoup plus longtemps et les vieux textiles étaient souvent réutilisés pour en faire de nouveaux.

Aujourd’hui, la mode grand public est mondiale, rapide, tendance, bon marché et propose chaque jour de nouveaux modèles. Les 4 saisons traditionnelles ont été remplacées par 52 saisons, une chaque semaine.

La crise du COVID-19 a profondément affecté le monde de la mode. Les travailleurs ont perdu leurs moyens de subsistance, les usines sont restées à l’arrêt et les entreprises ont fait faillite. La mode durable est désormais l’avenir de l’industrie du textile et de l’habillement.

La plus jeune génération exige plus de durabilité et de transparence dans l’industrie de la mode. Ils promeuvent une manière plus responsable de produire et de consommer des vêtements. Ils achètent moins de vêtements et de meilleure qualité.

La fast fashion touche à sa fin et une nouvelle ère écologique commence. La durabilité et la numérisation sont aujourd’hui les principales préoccupations du système de la mode.

Sans technologie et innovation, la mode ne peut pas devenir plus durable. L’industrie de l’habillement et de la chaussure est jeune, dominée par des esprits en herbe.

Les consommateurs conscients veulent des vêtements faits à la main, biologiques et durables. C’est compréhensible car la durabilité est nécessaire à la survie de la planète, des personnes et des animaux.
"La durabilité n'est pas quelque chose de spécial, c'est un besoin humain, tout comme l'amour, l'affection, le sexe et la faim. Vous pouvez la qualifier de responsabilité - de moralité ou d'exactitude juridique, mais c'est quelque chose qui a été important. La conversation est grand en ce moment parce que les gens demandent du changement. »

- Sanjay Garg , fondateur, concepteur et directeur général de Raw Mango

modèle indien



La fast fashion a créé une culture du shopping impulsif, rendant les vêtements jetables avec une courte durée de vie. Nous devons abandonner le système linéaire de la mode « prendre-faire-décheter » pour adopter une économie plus durable, circulaire et régénératrice .


"Les technologies qui changent la donne peuvent apporter un réel changement à l'industrie. Nous voyons de grandes entreprises qui s'engagent à devenir plus durables, s'engager en faveur de la circularité. La mode durable fait partie de l'écosystème dans cette évolution vers un système plus réparateur et régénérateur. ".

- Katrin Ley , directrice générale de Fashion for Good
Même les consommateurs les plus jeunes comprennent l’urgence de susciter le changement pour réparer les dégâts causés. Nous devons les prendre au sérieux et commencer à prendre des mesures massives pour réduire les déchets, la pollution et les émissions de carbone.
« Depuis plus de 30 ans, la science est parfaitement claire. Comment osez-vous continuer à détourner le regard et venir ici en disant que vous en faites assez alors que les politiques et les solutions nécessaires ne sont pas en vue. »

- Greta Thunberg , militante pour le climat, déclarée au Sommet Action Climat des Nations Unies

Greta Thunberg



La mode doit non seulement devenir durable mais aussi éthique et sans cruauté . De nombreuses marques de mode utilisent encore des conditions similaires à celles des ateliers clandestins dans leurs usines. Et des milliards d’animaux sont tués chaque année pour leur cuir et leur peau.

En tant que consommateurs, nous avons le pouvoir de stimuler le changement dans l’industrie de la mode. Nous pouvons aider à résoudre ces problèmes en choisissant des options durables, éthiques et sans cruauté envers les animaux lors de l'achat de vêtements et d'accessoires.


"On peut constater que l'accent est mis de plus en plus sur la durabilité, la qualité et la production éthique alors que le monde rugit face au changement climatique dégradant. Des catastrophes sont à nos portes et il est grand temps d'exercer sa capacité d'agir pour revendiquer la responsabilité socio-environnementale. Un projet utilitaire et durable massif Une transition vers des mécanismes alternatifs d'utilisation, de production et d'élimination des matériaux commence à apparaître. Même si les marques doivent faire leur part, un changement majeur dans l'industrie est également mieux rendu possible par un consumérisme conscient.

- Mayura Davda Shah , fondatrice et directrice créative de MAYU


L’industrie de la mode est l’une des plus grandes pollueuses au monde. Sa contribution au changement climatique est catastrophique . Heureusement, de nombreuses grandes marques et détaillants prennent ces problèmes au sérieux et intègrent des pratiques durables dans leurs opérations quotidiennes.
"Des applications comme Pinterest sont en grande partie responsables de la transformation. Capsule Garde-robe est désormais une chose qui se traduit par une réduction des accès, s'en tenir à l'essentiel et suivre une approche rationalisée de la mode. Il est intéressant de voir comment les marques internationales redéfinissent leurs façons de faire. s'approvisionner en tissus, en gardant l'environnement à l'esprit pour réduire leur empreinte carbone. Les acteurs de l'industrie trouvent et adaptent désormais des moyens de réduire l'utilisation de tissus excédentaires et de minimiser le gaspillage de matériaux.

- Akshay Jain , associé directeur de Greenways

épingle de mode féminine



Le commerce vert est en plein essor. Malheureusement, la durabilité est aussi une stratégie marketing. De nombreuses entreprises de mode font des déclarations trompeuses sur les avantages environnementaux de leurs produits ou services. Le Greenwash stimule les ventes à partir d’une image favorable.

Alors que les consommateurs conscients exigent des produits et des services plus écologiques, l’industrie de la mode a du mal à y répondre. Les marques de mode et les détaillants doivent faire attention à la manière dont ils présentent leurs vêtements.

La durabilité nécessite de nouvelles conceptions, tendances, matériaux et techniques. Un mélange de tradition et d'innovation est nécessaire pour réussir une transition vers une mode durable.



Cet article vous a-t-il été utile ? S'il vous plaît dites-nous ce que vous avez aimé ou n'avez pas aimé dans les commentaires ci-dessous.

About the Author: Alex Assoune


Contre Quoi Nous Luttons


Les groupes de fast fashion surproduisent des vêtements bon marché dans les pays les plus pauvres.
Des usines de confection où les conditions s’apparentent à celles d’ateliers clandestins et qui sous-payent les travailleurs.
Des conglomérats médiatiques faisant la promotion de produits de mode contraires à l’éthique et non durables.
De mauvais acteurs encourageant la surconsommation de vêtements par un comportement inconscient.
- - - -
Heureusement, nous avons nos supporters, dont vous.
Panaprium est financé par des lecteurs comme vous qui souhaitent nous rejoindre dans notre mission visant à rendre l'industrie de la mode entièrement respectueuse de l'environnement.

Si vous le pouvez, veuillez nous soutenir sur une base mensuelle. Cela prend moins d'une minute et vous aurez un impact important chaque mois en faveur de la mode durable. Merci.



More, More, More

0 commentaires

PLEASE SIGN IN OR SIGN UP TO POST A COMMENT.