La mode écologique continue de croître cette année avec l'essor des services de réparation partout dans le monde. Il vous apprend à réparer vos vieux vêtements et à les faire durer plus longtemps au lieu de les jeter.

La récente prolifération des Repair Cafés est la preuve de la croissance massive du marché de la mode durable. Ces ateliers de réparation collaboratifs donnent une nouvelle vie à toutes sortes d’objets : vêtements, chaussures, sacs et accessoires.

Panaprium est indépendant et pris en charge par les lecteurs. Si vous achetez quelque chose via notre lien, nous pouvons gagner une commission. Si vous le pouvez, veuillez nous soutenir sur une base mensuelle. La mise en place prend moins d'une minute et vous aurez un impact important chaque mois en faveur de la mode durable. Merci!



Les effets du COVID-19

Surtout pendant la crise du COVID-19 et les confinements qui ont suivi pour contenir le coronavirus, le regain d'intérêt pour les projets de bricolage et d'artisanat a fait exploser cette tendance.

Des ateliers de couture s'ouvrent également partout. De même, de nombreuses marques et détaillants de mode durable proposent désormais des services de réparation et d’entretien des vêtements.

Au cours de la dernière année, les magasins de vêtements en ligne ont créé de nombreuses pages pour héberger des conseils pratiques sur la façon de réparer les boucles cassées, les trous, les fils lâches, les boutons manquants et les fermetures éclair accrochées.



Sensibilisation accrue à l’environnement

À la lumière de l’ urgence climatique mondiale, des catastrophes sociales et environnementales, les consommateurs demandent plus de transparence, de responsabilité et de durabilité.

Le monde de la mode réagit donc en mettant en œuvre des pratiques durables dans la production, la distribution et la fin du cycle de vie des vêtements.

La prise de conscience accrue des problèmes causés par l’industrie du textile et de l’habillement, tels que la pollution, les émissions de gaz à effet de serre et les déchets, pousse les marques et les détaillants de mode à prendre de nombreux engagements environnementaux.

Même les chaînes de fast fashion poussent la mode durable pour répondre à la demande croissante des consommateurs. Ils ont également mis en place des services de collecte de vêtements usagés, d'entretien et de réparation de vêtements pour leurs clients.

Le recyclage, la vente et le don de vêtements sont des solutions fantastiques pour prolonger la durée de vie des vêtements et prolonger la durée de leur utilisation. Tout comme la réparation, une excellente option pour limiter le gaspillage de vêtements, protéger la planète et son portefeuille.

La pandémie de coronavirus et la crise économique ont entraîné la fermeture d’entreprises, de magasins de détail, d’usines de confection et des millions de personnes ont perdu leurs moyens de subsistance.

L’un des points positifs de l’après-crise est le regain d’intérêt pour les vêtements durables. La crise mondiale a contribué à changer les mentalités et à populariser les services de réparation de vêtements et de chaussures.



Prolonger la durée de vie des vêtements

Chaque année, l’industrie de la mode extrait de grandes quantités de ressources naturelles et envoie une grande quantité de vêtements dans les décharges . Plus de 500 milliards de dollars sont perdus chaque année en raison du manque de réutilisation et de recyclage, comme le rapporte la Fondation Ellen MacArthur.

L’Américain moyen jette 70 livres de vêtements chaque année. Les vêtements ne sont portés qu'environ un quart de la moyenne mondiale en Amérique, selon Euromonitor International.

Prolonger la durée de vie active des vêtements de neuf mois supplémentaires pourrait réduire l'empreinte carbone d'environ 20 à 30 %, selon les chiffres de l'association caritative britannique Waste & Resources Action Programme (WRAP).


Pensées finales

Le consumérisme conscient est en hausse. De plus en plus de gens s'inquiètent de l'impact de la mode sur la planète, les personnes et les animaux.

Les entreprises de mode doivent continuer à déployer des efforts en matière de développement durable pour prospérer sur le marché après le COVID-19, en prenant des mesures massives pour réduire la pollution, les déchets et les émissions de carbone.

Sinon, ils risquent de perdre des parts de marché, la confiance de leurs collaborateurs, fournisseurs, partenaires et clients.



Cet article vous a-t-il été utile ? S'il vous plaît dites-nous ce que vous avez aimé ou n'avez pas aimé dans les commentaires ci-dessous.

About the Author: Alex Assoune


Contre Quoi Nous Luttons


Les groupes de fast fashion surproduisent des vêtements bon marché dans les pays les plus pauvres.
Des usines de confection où les conditions s’apparentent à celles d’ateliers clandestins et qui sous-payent les travailleurs.
Des conglomérats médiatiques faisant la promotion de produits de mode contraires à l’éthique et non durables.
De mauvais acteurs encourageant la surconsommation de vêtements par un comportement inconscient.
- - - -
Heureusement, nous avons nos supporters, dont vous.
Panaprium est financé par des lecteurs comme vous qui souhaitent nous rejoindre dans notre mission visant à rendre l'industrie de la mode entièrement respectueuse de l'environnement.

Si vous le pouvez, veuillez nous soutenir sur une base mensuelle. Cela prend moins d'une minute et vous aurez un impact important chaque mois en faveur de la mode durable. Merci.



More, More, More

0 commentaires

PLEASE SIGN IN OR SIGN UP TO POST A COMMENT.