La durabilité et l’autosuffisance deviennent de plus en plus populaires et l’idée de vivre hors réseau a gagné en popularité. Ce mode de vie, caractérisé par l'indépendance des services publics et le recours aux ressources renouvelables, promet une existence plus simple et plus respectueuse de l'environnement.

Vivre hors réseau est parfait pour vous si vous recherchez un mode de vie plus durable et indépendant. Ce style de vie offre un mélange unique de liberté et d’autosuffisance. Les partisans de la vie hors réseau soulignent souvent les avantages environnementaux, les économies de coûts et le sentiment d’autonomie qu’elle apporte.

Mais vivre hors réseau n’est pas sans défis. Derrière la vision idyllique d’une vie autonome se cache une réalité complexe remplie de défis et d’inconvénients potentiels.

La transition vers une vie hors réseau peut nécessiter des investissements financiers importants pour les infrastructures, une planification approfondie et un engagement à entretenir de manière indépendante les systèmes essentiels nécessaires aux nécessités de base.

Examinons les difficultés souvent négligées qui accompagnent ce style de vie et proposons une perspective équilibrée si vous envisagez de vivre hors réseau.

Et consultez ma recommandation des 10 meilleurs livres sur la façon d'être plus autonome .

Panaprium est fier d'être 100% indépendant, libre de toute influence et non sponsorisé. Nous sélectionnons soigneusement les produits de marques en qui nous avons confiance. Merci beaucoup d'acheter quelque chose via notre lien, car nous pouvons gagner une commission qui nous soutient.


Comprendre la vie hors réseau




La vie hors réseau est un choix de vie de plus en plus populaire qui implique de se déconnecter des services publics et de s'appuyer sur des ressources indépendantes et durables.

Comprendre la vie hors réseau est crucial pour quiconque envisage ce mode de vie. Cela implique bien plus que simplement couper les liens avec le réseau ; il s'agit d'adopter l'autosuffisance, la durabilité et l'indépendance.

Avec une bonne planification, des attentes réalistes et une volonté d’apprendre, la vie hors réseau peut être une alternative enrichissante à la vie conventionnelle.


Définition et principes fondamentaux

Vivre hors réseau signifie maintenir un mode de vie autosuffisant sans dépendre des services publics municipaux tels que l’électricité, l’eau et les systèmes d’égouts.

Les principes clés de la vie du réseau comprennent :

- Indépendance énergétique : utilisation de sources d'énergie renouvelables comme l'énergie solaire, éolienne ou hydroélectrique.
- Indépendance en matière d'eau : Récupérer et purifier l'eau de pluie ou utiliser l'eau de puits.
- Gestion des déchets : mise en œuvre de systèmes tels que des toilettes à compost et le recyclage des eaux grises.
- Autosuffisance alimentaire : cultiver votre propre nourriture grâce au jardinage et à l'agriculture.


Contexte historique et résurgence moderne

Historiquement, la vie hors réseau était la norme, les gens dépendant des ressources naturelles et du travail manuel pour leurs besoins quotidiens. Avec l’industrialisation et l’urbanisation, les sociétés se sont orientées vers des services publics centralisés et une consommation de masse.

Cependant, la vie moderne hors réseau connaît une résurgence en raison de :

- Préoccupations environnementales : prise de conscience croissante du changement climatique et volonté de réduire l'empreinte carbone.
- Avancées technologiques : technologies améliorées en matière d'énergies renouvelables et systèmes hors réseau efficaces et abordables.
- Désir d'indépendance : intérêt croissant pour l'autosuffisance et la résilience face aux perturbations potentielles des services publics.


Erreur commune

De nombreux mythes entourent la vie hors réseau, notamment :

- C'est uniquement pour les ermites : alors que certains habitants hors réseau préfèrent la solitude, beaucoup vivent en communauté ou à proximité de petites villes.
- C'est primitif et inconfortable : les maisons modernes hors réseau peuvent être tout aussi confortables que les maisons traditionnelles, avec toutes les commodités nécessaires.
- C'est extrêmement difficile : même si cela nécessite de la planification et des efforts, beaucoup trouvent le style de vie gratifiant et gérable avec une bonne préparation.


Éléments clés de la vie hors réseau

maison forestière hors réseau


Certains des éléments clés d’une vie hors réseau réussie comprennent :

1. Systèmes énergétiques :

- Énergie solaire : les panneaux photovoltaïques convertissent la lumière du soleil en électricité, stockée dans des batteries pour être utilisée.
- Énergie éolienne : les éoliennes produisent de l'électricité dans les zones venteuses.
- Énergie hydroélectrique : les systèmes hydroélectriques à petite échelle peuvent exploiter l'eau courante des ruisseaux ou des rivières.

2. Systèmes d'eau :

- Récupération des eaux de pluie : Collecte et stockage de l'eau de pluie pour un usage domestique.
- Puits : Forage de puits pour accéder aux eaux souterraines.
- Purification de l'eau : utilisation de filtres, de lumière UV ou d'autres méthodes pour garantir la qualité de l'eau.

3. Gestion des déchets :

- Toilettes à compost : Conversion des déchets humains en compost pour les jardins.
- Systèmes d'eaux grises : réutilisation des eaux usées des éviers, des douches et de la lessive pour l'irrigation.

4. Production alimentaire :

- Jardinage : Cultiver des légumes, des fruits et des herbes.
- Élevage : élevage de poulets, de chèvres ou d'autres animaux d'élevage pour leurs œufs, leur lait et leur viande.
- Conservation : Mise en conserve, séchage et fermentation pour conserver les aliments pour la contre-saison.


Inconvénients de vivre hors réseau

désavantage hors réseau



Vivre hors réseau présente des défis importants ainsi que de nombreux avantages. Les coûts initiaux élevés, l’entretien continu, la dépendance aux conditions météorologiques, l’isolement potentiel, les obstacles juridiques, les ajustements du mode de vie et les problèmes de sécurité sont des facteurs importants à prendre en compte.

Pour ceux qui sont prêts à remédier à ces désavantages, la vie hors réseau peut encore offrir une alternative enrichissante et durable à la vie conventionnelle.

Cependant, il est essentiel d'aborder ce mode de vie avec une compréhension claire des difficultés potentielles et un plan solide pour les atténuer. Les inconvénients de vivre hors réseau comprennent :


1. Coûts initiaux élevés

- Installation coûteuse : l'établissement d'une maison hors réseau nécessite un investissement initial important dans les systèmes d'énergie renouvelable (panneaux solaires, batteries, éoliennes), les systèmes de collecte et de purification de l'eau et les solutions de gestion des déchets.
- Acquisition de terrains : des terrains adaptés à la vie hors réseau, en particulier dans les zones reculées ou rurales, peuvent être coûteux.
- Coûts d'infrastructure : Construire une maison équipée de systèmes hors réseau entraîne souvent des coûts supplémentaires par rapport aux maisons traditionnelles.


2. Entretien et réparations

- Entretien régulier : les systèmes hors réseau nécessitent un entretien continu. Les panneaux solaires doivent être nettoyés, les batteries doivent être surveillées et les systèmes d'eau doivent être vérifiés régulièrement pour garantir leur fonctionnement.
- Connaissances techniques requises : L'entretien et la réparation des systèmes hors réseau nécessitent un large éventail de compétences, y compris des connaissances de base en systèmes électriques, en plomberie et en mécanique.
- Dépenses imprévues : les pannes ou les dysfonctionnements du système peuvent entraîner des réparations et des remplacements coûteux, ce qui peut s'avérer difficile sans un accès immédiat à des services professionnels.


3. Dépendance à la météo

- Variabilité de la production d'énergie : La production d'énergie solaire et éolienne dépend fortement des conditions météorologiques. Des périodes prolongées de temps nuageux ou de vents calmes peuvent réduire la production d'énergie, nécessitant des systèmes de secours robustes.
- Fluctuations de l'approvisionnement en eau : la dépendance à l'égard de la collecte de l'eau de pluie ou des sources d'eau naturelles signifie que les sécheresses ou les périodes de sécheresse peuvent avoir de graves conséquences sur la disponibilité de l'eau.
- Ajustements saisonniers : les systèmes hors réseau nécessitent souvent des ajustements basés sur les changements saisonniers, ce qui peut demander beaucoup de main d'œuvre et nécessiter une planification minutieuse.


4. Isolement et accessibilité

- Distance des commodités urbaines : vivre hors réseau implique généralement de résider dans des zones éloignées, loin des commodités telles que les épiceries, les hôpitaux et les lieux de divertissement.
- Potentiel d'isolement social : Vivre loin des centres urbains peut conduire à un sentiment d'isolement, en particulier si les interactions sociales et la participation communautaire sont limitées.
- Accès aux services : les services d'urgence, les soins de santé et autres services essentiels peuvent être plus difficiles d'accès, ce qui peut présenter des risques en cas d'urgence médicale ou de catastrophe naturelle.


5. Défis juridiques et réglementaires

- Codes de zonage et de construction : les lois de zonage et les codes de construction locaux peuvent restreindre certaines pratiques hors réseau ou exiger des permis spécifiques, ce qui rend difficile le respect des exigences légales.
- Permis et inspections : l'obtention des permis nécessaires et la réussite des inspections peuvent prendre du temps et être coûteuses.
- Obstacles réglementaires : certaines régions peuvent avoir des réglementations qui rendent la vie hors réseau difficile, voire illégale, nécessitant des recherches approfondies et une assistance juridique potentielle.


6. Ajustements du style de vie

- Courbe d'apprentissage : l'adoption d'un mode de vie hors réseau implique une courbe d'apprentissage abrupte, car les individus doivent acquérir un large éventail de nouvelles compétences et connaissances.
- Demande beaucoup de temps : les tâches quotidiennes telles que l'entretien des systèmes d'énergie et d'eau, la culture de nourriture et la gestion des déchets peuvent prendre beaucoup de temps.
- Exigences physiques : le travail physique impliqué dans la vie hors réseau, de la construction et des réparations au jardinage et aux soins des animaux, peut être pénible.


7. Problèmes de sûreté et de sécurité

- Vulnérabilité au vol : les emplacements isolés peuvent être plus sensibles au vol ou au vandalisme, et des mesures de sécurité peuvent être nécessaires.
- Rencontres avec la faune : vivre dans des régions éloignées augmente la probabilité de rencontres avec la faune, ce qui peut présenter des risques pour la sécurité.
- Préparation aux situations d'urgence : Se préparer aux situations d'urgence, notamment aux catastrophes naturelles et aux crises sanitaires, nécessite une planification minutieuse et une autosuffisance.


Avantages de vivre hors réseau




Vivre hors réseau présente de nombreux avantages, ainsi que des inconvénients, notamment des avantages environnementaux, financiers et personnels. Ce mode de vie favorise la durabilité, l'autosuffisance et l'indépendance tout en favorisant un lien plus profond avec la nature et la communauté.

Pour ceux qui sont prêts à relever les défis, les récompenses de la vie hors réseau peuvent être substantielles et profondément enrichissantes. Les avantages de vivre hors réseau comprennent :


1. Avantages environnementaux

- Empreinte carbone réduite : la vie hors réseau repose souvent sur des sources d'énergie renouvelables comme l'énergie solaire et éolienne, qui réduisent considérablement les émissions de gaz à effet de serre par rapport aux combustibles fossiles.
- Conservation des ressources naturelles : en récupérant l'eau de pluie et en utilisant des toilettes à compost, les habitants hors réseau minimisent leur impact sur les approvisionnements en eau locaux et réduisent les déchets.
- Pratiques de vie durables : l'accent mis sur le recyclage, la réutilisation des matériaux et le jardinage biologique favorise la durabilité environnementale et la biodiversité.


2. Économies financières

- Économies de coûts à long terme : même si la configuration initiale des systèmes hors réseau peut être coûteuse, au fil du temps, l'absence de factures de services publics entraîne des économies substantielles.
- Potentiel d'incitations fiscales : de nombreuses régions offrent des crédits d'impôt et des incitations pour l'installation de systèmes d'énergie renouvelable, qui peuvent compenser les coûts initiaux.
- Valeur accrue de la propriété : les propriétés dotées de systèmes hors réseau établis peuvent avoir plus de valeur, en particulier dans les zones où l'autosuffisance est très appréciée.


3. Indépendance et autosuffisance

- Absence de fournisseurs de services publics : la vie hors réseau élimine la dépendance à l'égard des sociétés de services publics, protégeant ainsi les résidents des augmentations de tarifs et des interruptions de service.
- Résilience pendant les pannes de courant : les maisons hors réseau ne sont pas affectées par les pannes de réseau, garantissant un approvisionnement continu en électricité, en eau et d'autres produits essentiels.
- Autonomisation grâce à l'autonomie : la gestion de ses propres systèmes d'énergie, d'eau et de déchets favorise un sentiment d'autonomisation et de compétence.


4. Santé et bien-être

- Une connexion plus étroite avec la nature : Vivre hors réseau signifie souvent résider dans des zones rurales ou isolées, favorisant ainsi un lien plus profond avec l'environnement naturel.
- Mode de vie plus sain : Cultiver votre propre nourriture peut conduire à une alimentation plus saine, et l'activité physique impliquée dans l'entretien d'une maison hors réseau peut améliorer la forme physique.
- Exposition réduite à la pollution urbaine : vivre hors réseau implique généralement d'être loin de la pollution et du bruit des zones urbaines, contribuant ainsi au bien-être général.


5. Personnalisation et contrôle

- Systèmes sur mesure : la vie hors réseau permet aux individus de concevoir et de mettre en œuvre des systèmes qui répondent à leurs besoins et préférences spécifiques, de la production d'énergie à la gestion des déchets.
- Espace de vie personnalisé : sans les contraintes des lois de zonage urbain, les résidents hors réseau peuvent créer des maisons uniques et personnalisées qui correspondent à leur style de vie et à leurs valeurs.


6. Opportunités éducatives

- Acquérir de nouvelles compétences : la vie hors réseau nécessite l'apprentissage d'un large éventail de compétences pratiques, du jardinage et de l'élevage aux travaux de plomberie et d'électricité.
- Sensibilisation accrue : la gestion des ressources augmente directement la sensibilisation aux modes de consommation et encourage des pratiques de vie plus conscientes et durables.


7. Communauté et connexion

- Bâtir des communautés fortes : de nombreuses personnes hors réseau forment des communautés soudées où les ressources, les connaissances et le soutien sont partagés.
- Interactions sociales améliorées : le mode de vie hors réseau favorise souvent un sentiment de communauté et de coopération, car les voisins comptent souvent les uns sur les autres pour s'entraider et se tenir compagnie.


Histoires de vie hors réseau réussies





La vie hors réseau a été adoptée avec succès par de nombreux individus et communautés à travers le monde. Ces histoires réussies de vie hors réseau présentent diverses approches pour atteindre l’autosuffisance et la durabilité.

Qu’il s’agisse d’une architecture innovante, d’une coopération communautaire, d’une propriété urbaine ou d’un activisme personnel, ces exemples démontrent que la vie hors réseau peut être gratifiante et avoir un impact.

Chaque histoire offre des informations et des leçons précieuses à tous ceux qui envisagent de passer à un mode de vie hors réseau. Voici quelques exemples inspirants qui illustrent les possibilités et les avantages de vivre hors réseau :


1. La famille Dervaes

- Lieu : Pasadena, Californie, États-Unis
- Aperçu : La famille Dervaes a transformé sa maison urbaine en un modèle de vie durable. Connue sous le nom de « Urban Homestead », leur propriété comprend des panneaux solaires, une récupération de l'eau de pluie et un vaste jardin biologique.
- Principales réalisations:
- Produire plus de 7 000 livres d'aliments biologiques par an sur leur propriété de 1/10 d'acre.
- Produire une énergie renouvelable suffisante pour alimenter leur maison.
- Maintenir un mode de vie zéro déchet grâce au compostage et au recyclage.
- Leçons apprises : La famille Dervaes démontre que la vie hors réseau est possible même en milieu urbain, en soulignant l'importance de l'engagement communautaire et de l'apprentissage continu.


2. La communauté Earthship

- Lieu : Taos, Nouveau-Mexique, États-Unis
- Présentation : La communauté Earthship, créée par l'architecte Michael Reynolds, se compose de maisons construites à partir de matériaux naturels et recyclés, conçues pour être autosuffisantes et respectueuses de l'environnement.
- Principales réalisations:
- Les maisons sont entièrement hors réseau, utilisant le chauffage solaire passif, la récupération de l'eau de pluie et des systèmes de gestion durable des déchets.
- La communauté est un exemple majeur d'architecture et de vie durables.
- Les maisons Earthship maintiennent des conditions de vie confortables avec une dépendance minimale aux ressources externes.
- Leçons apprises : La communauté Earthship met en évidence le potentiel d'une conception innovante et d'une architecture durable dans la création d'espaces de vie hors réseau et autosuffisants.


3. Écovillage de Tamera

- Localisation : Alentejo, Portugal
- Présentation : Tamera est un écovillage coopératif dédié à la durabilité écologique et sociale. Il sert de centre de recherche et de formation pour un mode de vie durable et une éducation à la paix.
- Principales réalisations:
- Mise en œuvre des principes de permaculture pour restaurer les terres dégradées et créer un écosystème prospère.
- Utilisation de l'énergie solaire, de toilettes à compost et de paysages de rétention d'eau pour garantir l'indépendance des ressources.
- Création d'un environnement communautaire favorable axé sur la vie collaborative et les ressources partagées.
- Leçons apprises : Tamera démontre l'importance de la coopération communautaire et des approches holistiques de la durabilité pour parvenir à une vie hors réseau réussie.


4. La communauté du Bruderhof

- Emplacement : plusieurs sites dans le monde, notamment aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Australie
- Présentation : Le Bruderhof est un mouvement communautaire chrétien dont les membres vivent et travaillent ensemble, partageant des ressources et vivant simplement.
- Principales réalisations:
- Les communautés fonctionnent de manière durable, produisant leur propre nourriture et générant leur propre énergie grâce à des sources renouvelables.
- L'accent est mis sur le soutien communautaire, le travail partagé et la prise de décision collective.
- Intégration réussie des technologies modernes avec les valeurs traditionnelles pour créer un style de vie équilibré et hors réseau.
- Leçons apprises : Les communautés du Bruderhof illustrent comment des valeurs partagées et des efforts collectifs peuvent soutenir une vie hors réseau durable et résiliente.


5. Rob Greenfield

- Emplacement : Divers endroits à travers les États-Unis
- Présentation : Rob Greenfield est un activiste environnemental et un aventurier qui vit hors réseau pour promouvoir un mode de vie durable. Il a entrepris plusieurs projets pour démontrer la faisabilité d'un mode de vie minimaliste et respectueux de l'environnement.
- Principales réalisations:
- Vécu hors réseau dans une petite maison avec énergie solaire et collecte d'eau de pluie.
- A terminé un projet d'un an consistant à cultiver et à récolter 100 % de sa nourriture.
- Sensibilisation à la réduction des déchets, à la durabilité alimentaire et à la gestion de l'environnement par le biais de prises de parole en public et sur les réseaux sociaux.
- Leçons apprises : les expériences de Rob Greenfield montrent l'impact des actions individuelles et du plaidoyer dans la promotion d'un mode de vie durable et d'une sensibilisation à l'environnement.


FAQ : Vivre hors réseau

cabane dans les arbres hors réseau



1. Que signifie vivre hors réseau ?

- Vivre hors réseau signifie vivre de manière autosuffisante sans dépendre des services publics tels que l'électricité, l'eau et les systèmes d'égouts. Cela implique généralement l’utilisation de sources d’énergie renouvelables comme l’énergie solaire ou éolienne, la récupération de l’eau de pluie et la gestion indépendante des déchets.

2. Quels sont les principaux avantages de vivre hors réseau ?

- Les principaux avantages comprennent un impact environnemental réduit, des économies potentielles au fil du temps, une autosuffisance accrue et une indépendance vis-à-vis des fournisseurs de services publics. Il favorise également un lien plus étroit avec la nature et promeut un mode de vie plus simple et plus durable .

3. Quels sont les principaux inconvénients de vivre hors réseau ?

- Les principaux inconvénients comprennent les coûts d'installation initiaux élevés, la nécessité d'un entretien et de réparations continus, la dépendance aux conditions météorologiques pour l'énergie et l'eau, l'isolement potentiel et la nécessité d'acquérir un large éventail de compétences pour gérer indépendamment divers systèmes.

4. Combien coûte l’installation d’une maison hors réseau ?

- Le coût peut varier considérablement selon l'emplacement, la taille de la maison et les systèmes installés. Les coûts d’installation initiaux peuvent varier de dizaines de milliers à des centaines de milliers de dollars, y compris les dépenses liées aux panneaux solaires, aux batteries, aux systèmes de collecte d’eau et aux solutions de gestion des déchets.

5. Vivre hors réseau est-il légal ?

- La légalité de vivre hors réseau varie selon le lieu. Certaines zones disposent de réglementations et de lois de zonage qui peuvent restreindre certaines pratiques hors réseau. Il est essentiel de rechercher les lois locales et d'obtenir les permis nécessaires avant de se lancer dans un mode de vie hors réseau.

6. Quel type d’entretien est requis pour une maison hors réseau ?

- Une maintenance régulière est cruciale pour les systèmes hors réseau. Cela comprend le nettoyage et l'inspection des panneaux solaires, l'entretien des batteries, la garantie du bon fonctionnement des systèmes d'eau et la gestion des systèmes de déchets. Des ajustements saisonniers et des réparations peuvent également être nécessaires.

7. Vivre hors réseau peut-il être confortable ?

- Oui, vivre hors réseau peut être confortable si les systèmes sont bien conçus et entretenus. La technologie moderne offre de nombreux équipements qui peuvent rendre la vie hors réseau similaire à la vie conventionnelle, mais elle nécessite une planification et une gestion minutieuses.

8. Quel est l’impact de la vie hors réseau sur l’environnement ?

- La vie hors réseau peut réduire considérablement l'impact environnemental en réduisant l'empreinte carbone, en économisant l'eau et en réduisant les déchets. L’utilisation de sources d’énergie renouvelables et de pratiques durables contribue à la conservation de l’environnement et à la biodiversité.

9. Quelles compétences sont nécessaires pour vivre hors réseau ?

- Les compétences essentielles comprennent la menuiserie de base, la plomberie, les connaissances en électricité, le jardinage et les capacités générales de bricolage. Il est également utile d'avoir des compétences dans la gestion des systèmes d'énergie renouvelable, la filtration de l'eau et l'élimination des déchets.

10. La vie hors réseau est-elle adaptée à tout le monde ?

- La vie hors réseau ne convient pas à tout le monde. Cela nécessite un engagement envers un mode de vie autonome, une volonté de gérer un travail physique et la capacité de dépanner et de réparer les systèmes. Ceux qui valorisent l’indépendance et la durabilité et sont prêts à relever les défis peuvent trouver cela gratifiant, tandis que d’autres peuvent le trouver trop exigeant ou isolant.



Dernières pensées

Vivre hors réseau présente une vision convaincante de l’autosuffisance, de la durabilité et de la liberté des contraintes de la vie conventionnelle. Les avantages, notamment un impact environnemental réduit, des économies potentielles et une plus grande indépendance personnelle, sont indéniablement attrayants.

Cependant, ces avantages s'accompagnent de défis importants tels que des coûts initiaux élevés, des exigences de maintenance continues et la nécessité d'un large éventail de compétences pour gérer les éléments essentiels de la vie quotidienne.

En fin de compte, la décision d'adopter un mode de vie hors réseau dépend de la volonté de chacun de faire face à ces complexités et de procéder à des ajustements substantiels de son mode de vie. Pour ceux qui sont prêts à investir du temps, des efforts et des ressources, la vie hors réseau peut offrir une alternative épanouissante et respectueuse de l’environnement à la vie traditionnelle.



Cet article vous a-t-il été utile ? S'il vous plaît dites-nous ce que vous avez aimé ou n'avez pas aimé dans les commentaires ci-dessous.

About the Author: Alex Assoune


Contre Quoi Nous Luttons


Les groupes de fast fashion surproduisent des vêtements bon marché dans les pays les plus pauvres.
Des usines de confection où les conditions s’apparentent à celles d’ateliers clandestins et qui sous-payent les travailleurs.
Des conglomérats médiatiques faisant la promotion de produits de mode contraires à l’éthique et non durables.
De mauvais acteurs encourageant la surconsommation de vêtements par un comportement inconscient.
- - - -
Heureusement, nous avons nos supporters, dont vous.
Panaprium est financé par des lecteurs comme vous qui souhaitent nous rejoindre dans notre mission visant à rendre l'industrie de la mode entièrement respectueuse de l'environnement.

Si vous le pouvez, veuillez nous soutenir sur une base mensuelle. Cela prend moins d'une minute et vous aurez un impact important chaque mois en faveur de la mode durable. Merci.



More, More, More

0 commentaires

PLEASE SIGN IN OR SIGN UP TO POST A COMMENT.