Les vêtements écologiques fabriqués à partir de coton biologique sont une excellente option pour les consommateurs conscients qui tentent d'adopter un mode de vie plus durable. Ils aident la planète et protègent l’environnement de nombreuses manières, préservant ainsi la santé humaine et les écosystèmes.

Le plaidoyer en faveur du coton biologique est facile à réaliser. C'est bien meilleur que le coton conventionnel car il est sans OGM et cultivé de manière biologique, sans utilisation d'herbicides, de pesticides ou d'engrais dangereux.

Dans certains cas, porter des vêtements en coton biologique réduit l' empreinte carbone de votre garde-robe . Mais les vêtements bio sont plus chers que les vêtements ordinaires et restent inaccessibles à de nombreux consommateurs.

Le coton biologique est cher en raison de sa disponibilité très limitée, de ses coûts de production plus élevés et de sa demande relativement faible.

Le coton biologique est éthique, durable et respectueux de l'environnement. Acheter du tissu en coton biologique aide la planète, les personnes et les animaux qui y vivent. Mais il peut être difficile pour certaines personnes de l’inclure dans leur budget vestimentaire mensuel.

On pourrait dire qu’il vaut la peine d’acheter du coton biologique plutôt que du coton conventionnel. Mais il y a quand même quelques inconvénients. Dans certains cas, la production de coton biologique utilise plus de ressources.

Parce que le mouvement vert est en plein essor et que de plus en plus de consommateurs exigent des vêtements éco-responsables et produits de manière équitable, de nombreux créateurs de mode et marques choisissent de produiredes vêtements durables à partir de ressources renouvelables telles que le coton biologique.

Le coton biologique a un bel avenir dans l’industrie de la mode, à mesure que la demande de vêtements écologiques et biologiques augmente. Il deviendra plus abordable dans les années à venir lorsque les quantités de production augmenteront.

Plaidons en faveur du coton biologique par rapport au coton conventionnel.

Panaprium est fier d'être 100% indépendant, libre de toute influence et non sponsorisé. Nous sélectionnons soigneusement les produits de marques en qui nous avons confiance. Merci beaucoup d'acheter quelque chose via notre lien, car nous pouvons gagner une commission qui nous soutient.



La production régulière de coton est terrible

Les vêtements en coton biologique sont fabriqués à partir de fibres de coton, produites à partir d'une ressource naturelle et renouvelable : le cotonnier. Le cotonnier pousse dans les pays subtropicaux du monde entier.

30,3 millions de tonnes de coton sont produites chaque année dans le monde, selon les données de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture ( FAO ).

Le plus grand producteur mondial de coton est la Chine avec 6,1 millions de tonnes de coton produites en 2018, suivie de l'Inde (4,69 millions de tonnes) et des États-Unis (4 millions de tonnes).

Selon le rapport sur le marché du coton biologique de Textile Exchange, la production mondiale annuelle de coton biologique a atteint 107 980 tonnes en 2016.

La production régulière de coton est terrible et constitue un gaspillage considérable. Il est produit en masse et a un impact social et environnemental désastreux.

La production conventionnelle de coton détruit la biodiversité et la fertilité des sols. Elle crée des problèmes de santé et tue la faune car elle utilise des pesticides, des herbicides et des insecticides contenant des produits chimiques toxiques.

La culture du coton consomme 4 % de la consommation mondiale d'engrais azotés et phosphorés, 16 % de tous les insecticides et 7 % de tous les herbicides, selon le Global Fashion Agenda . Mais elle ne représente que 2,5 % de la superficie agricole totale de la planète.

La production de coton conventionnel utilise des produits chimiques agressifs tels que les orthophosphates (phorate et méthamidophos, endosulfan et aldicarbe) et des pesticides artificiels tels que la trifluraline , le toxaphène et le DDT .

Ces produits chimiques puissants sont rejetés dans l'environnement proche et ont des effets nocifs sur la santé des agriculteurs et sur les écosystèmes. De nombreux polluants sont contrôlés et limités par des restrictions d'utilisation internationales. Mais l’utilisation agricole continue dans de nombreux pays d’Asie de l’Est.

Heureusement, de nombreuses organisations à travers le monde travaillent activement pour protéger la santé humaine et la vie animale contre les pesticides agricoles.

Le US Fish and Wildlife Service s'efforce d'éviter et de minimiser les effets néfastes de l'utilisation de pesticides sur les espèces menacées et en voie de disparition et sur leur habitat essentiel.

L'Organisation mondiale de la santé ( OMS ) estime que trois millions de cas d'empoisonnement aux pesticides surviennent chaque année, entraînant plus de 250 000 décès. Cette mortalité représente une fraction substantielle des près de 900 000 personnes qui se suicident chaque année dans le monde.

L'Environmental Protection Agency ( EPA ) des États-Unis évalue une grande variété d'effets potentiels sur la santé humaine et l'environnement associés à l'utilisation de pesticides et met en œuvre des règlements.

Le traitement, la teinture, le traitement et la finition des vêtements comptent parmi les étapes les plus sales et les plus intensives en produits chimiques dans la fabrication de vêtements. Les personnes exposées à des produits chimiques toxiques sont sujettes à des problèmes de santé potentiellement mortels. Il est plus important que jamais de choisir du bio.


« Pour le consommateur, la partie la plus toxique des vêtements provient des traitements des tissus. Les produits chimiques qui résistent aux flammes, à l’eau, aux mites, aux taches, à la saleté et aux plis ont été imprégnés dans le tissu et sont souvent très difficiles à éliminer au lavage.

- Annie Berthold Bond , fondatrice de l'école de guérison énergétique HeartMind vêtements enfant en coton


Avantages du coton biologique

Il vaut mieux éviter le coton conventionnel pour la planète, les hommes et les animaux qui y vivent.

Lorsque vous achetez des vêtements en fibres de coton, vous choisissez le segment de coton préféré composé de :


Le coton biologique (y compris le coton biologique équitable et le coton biologique CmiA) représente environ 3,3 % de la production totale de coton préféré.

Le coton biologique doit être cultivé et certifié selon une norme approuvée par la Fédération internationale des mouvements d'agriculture biologique ( IFOAM ).

Il existe actuellement deux certifications biologiques indépendantes pour le coton biologique :

  • Normes de contenu organique ( OCS )
  • Norme mondiale sur les textiles biologiques ( GOTS )


En 2016, il y avait respectivement 3 661 et 4 642 installations certifiées OCS et GOTS. La plupart d’entre eux se trouvent en Inde, au Bangladesh, en Chine et en Turquie.

Un audit par un organisme tiers est nécessaire pour confirmer la qualité et le respect de l'environnement des fibres de coton. Certaines autres organisations délivrant des certifications biologiques sont :


Si vous voulez être sûr de faire des choix plus responsables lors de l'achat de vêtements, lisez mon autre article sur les meilleures normes de certification pour les textiles .


Le coton biologique est une fibre naturelle. C’est biosourcé, recyclable et biodégradable. Il est sans OGM et cultivé sans pesticides, herbicides ou engrais artificiels.

Les consommateurs conscients à la recherche de vêtements durables et respectueux de l'environnement choisissent immédiatement le coton biologique. Mais sa disponibilité est très faible. Seuls quelques créateurs de mode et marques créent des pièces en coton biologique.

Tant que nous ne parviendrons pas à convaincre davantage de personnes d’acheter des vêtements en coton biologique, le prix des vêtements biologiques restera élevé. La demande de vêtements biologiques doit augmenter.

Le coton biologique présente de nombreux avantages environnementaux par rapport au coton ordinaire. Il est moins susceptible de contribuer à l'acidification et à l'eutrophisation des sources d'eau douce. Il contribue à la fertilité des sols et à la biodiversité.

En cultivant du coton biologique au lieu du coton conventionnel, les agriculteurs peuvent potentiellement économiser 218 milliards de litres d'eau et 92,5 millions de kg de dioxyde de carbone .

Mais dans certains cas, la culture du coton biologique peut nécessiter davantage de ressources. Un rendement globalement plus faible se traduit par une plus grande utilisation de terres, d’eau et d’énergie pour produire la même quantité de coton, ainsi que par des émissions de gaz à effet de serre plus élevées.

L’impact environnemental de la culture du coton dépend du pays de production, du climat, des précipitations et des méthodes d’irrigation. 80 % de tout le coton biologique est cultivé avec l’eau des pluies, ce qui réduit la pression sur les sources d’eau locales.

Mais le coton est souvent cultivé dans des zones où l’eau est rare, grâce à l’irrigation. Et il n’y a aucun moyen de savoir combien d’eau supplémentaire a été nécessaire pour confectionner vos vêtements.


Si vous souhaitez en savoir plus sur les inconvénients de l'agriculture biologique, lisez mon autre article sur les avantages et les inconvénients du coton biologique .

épingle à linge enfant verte
Une grande partie des avantages du coton biologique dépendent de la personne chez qui vous achetez, de la provenance du coton et de la manière dont il est cultivé (quel pays, quelle exploitation et quelle chaîne d'approvisionnement).

La situation géographique et le pays d'origine ont un impact énorme sur la qualité du coton. Cela dépend de la façon dont il est produit globalement.

L'utilisation de pesticides naturels et de graines de coton naturelles rend le coton biologique meilleur que le coton conventionnel. Il garantit une qualité de produit supérieure, une durabilité environnementale et sociale.

Le coton biologique est généralement moins nocif pour l'environnement et la santé humaine. Le coton étant l’une des fibres les plus couramment utilisées dans l’industrie du vêtement, il est très important de faire de meilleurs choix.

Le coton conventionnel est produit en masse, dans le but d’être plus efficace et de réaliser plus de profits. Il y a très peu de préoccupations pour la planète et le bien-être des agriculteurs dans la production régulière de coton.

Pensez-vous que le coton biologique est meilleur que le coton normal ? Laissez vos réflexions dans les commentaires ci-dessous.



Cet article vous a-t-il été utile ? S'il vous plaît dites-nous ce que vous avez aimé ou n'avez pas aimé dans les commentaires ci-dessous.

About the Author: Alex Assoune


Contre Quoi Nous Luttons


Les groupes de fast fashion surproduisent des vêtements bon marché dans les pays les plus pauvres.
Des usines de confection où les conditions s’apparentent à celles d’ateliers clandestins et qui sous-payent les travailleurs.
Des conglomérats médiatiques faisant la promotion de produits de mode contraires à l’éthique et non durables.
De mauvais acteurs encourageant la surconsommation de vêtements par un comportement inconscient.
- - - -
Heureusement, nous avons nos supporters, dont vous.
Panaprium est financé par des lecteurs comme vous qui souhaitent nous rejoindre dans notre mission visant à rendre l'industrie de la mode entièrement respectueuse de l'environnement.

Si vous le pouvez, veuillez nous soutenir sur une base mensuelle. Cela prend moins d'une minute et vous aurez un impact important chaque mois en faveur de la mode durable. Merci.



More, More, More

0 commentaires

PLEASE SIGN IN OR SIGN UP TO POST A COMMENT.